La Dîme, un commandement avec des promesses

Cándido Fortuna
Élder Cándido Fortuna

“Un homme trompe-t-il Dieu? Car vous me trompez, et vous dîtes : En quoi t’avons-nous trompé? Dans la dîme et les offrandes.

“Vous êtes frappés par la malédiction, et vous me trompez, la nation tout entière !

“Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison; mettez-moi de la sorte à l’épreuve, dit le Seigneur des armées,et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.” (3 Néphi 24:8-10; voir aussi Malachie 3:8-10).

« Et alors,il arriva que lorsque Jésus eut dit ces choses,il les expliqua à la multitude ; « Et il dit: “Ces Ecritures,que vous n’aviez pas avec vous, le Père a commandé que je vous les donne ; car il était dans sa sagesse qu’elles fussent données aux générations futures.” (3 Néphi 26;1-2).

Durant les  deux prochains mois chaque famille et chaque membre de l’Eglise aura l’opportunité de s’asseoir avec son évêque ou  président de branche dans le cadre de ce que nous appelons le règlement annuel de la dîme. C’est une expérience pour toute la famille d’avoir l’opportunité de déclarer devant un serviteur autorisé de Dieu sa situation par rapport au paiement de la dîme.

Cela représente la meilleure façon que nous avons comme pères et mères d’enseigner l’Evangile en famille, en vivant par l’exemple. Dans la visión de l’interregion une des priorités est de vivre l’Evangile, et cela constitue une manière de montrer en tant que famille et personne que nous sommes en train de le vivre.

Certains pourraient dire : “Je n’ai pas suffisamment pour payer la dîme”, mais ceux qui ont la foi suffisante diront “je ne peux pas me permettre de ne pas payer la dîme”. De cette façon nous plaçons notre confiance dans les promesses du Seigneur.

Tithing

Le règlement annuel de la dîme doit être une expérience positive pour toutes les familles, où chaque membre a :l’opportunité de parler à l’évêque ou ai président de branche et lui faire sa déclaration. Aussi il s’agit d’une merveilleuse opportunité pour l’ évêque ou le président de branche d’enseigner ce principe. Le Seigneur attend qu’en sortant de l’entrevue le membre rentre chez lui avec une determination plus grande à être fidèle au paiement des dîmes et offrandes. Le Seigneur ne se concentre pas sur la quantité ni sur l’argent, mais sur la foi que

Produit le fait de guarder ce commandement dans la vie de chacun de nous.

Le paiement de la dîme est une preuve de ce qui est plus important pour nous.

Le président Lorenzo Snow a enseigné que “la loi de la dîme est une des lois les plus importantes qui aient été révélés à l’homme”.

La fidélité à garder cette loi ouvre les écluses des cieux lesquelles déversent des bénédictions

temporelles et spirituelles. Ayant reçu ces bénédictions tout au long de toute ma vie, je témoigne de la bonté de notre Dieu et de Ses abondantes bénédictions à Ses enfants.

Je prie pour que puissions voir se réaliser ces promesses dans notre vie en déclarant devant l’évêque notre fidélité à garder ce commandement.