Des centaines de saints des derniers jours servent les victimes de séisme à Porto Rico

Entre plusieurs répliques de tremblement de terre sur la partie sud de l’île de Puerto Rico, plus de 500 saints des derniers jours apportent aide et conseil à des centaines de personnes affectées. Suite aux séismes, d’innombrables répliques ont continué à se faire sentir, ce qui a provoqué la détérioration de maisons et d’autres constructions, de sorte que les gens préfèrent dormir à l’extérieur de leurs maisons de peur que celles-ci s’effondrent à cause des mouvements constants.

Image1

Avec plus de 2000 heures collectives de service depuis le jeudi 9 janvier jusqu’aujourd’hui, les

membres de l’Eglise et leurs dirigeants sont présents dans la zone affectée, apportant des produits

de première nécessité et d’autres ressources, en plus de servir les victimes.

Jusqu’à présent, a travers les Mains Serviables de l’Eglise de Jésus-Christ, on a livré 672 packs d’eau, 30 lits pour enfants, 800 kits pour la toilette personnelle, 13 générateurs électriques et 50 matelas gonflables à plus de 1500 personnes dans les villes de Guánica,

Guayanilla, Yauco et Ponce.

Elder Tomás Román, soixante-dix d’interregion de l’Eglise, a aussi servi et apporté son soutien aux familles affectées. Il met l’accent sur le fait que le travail qu’ils réalisent est un service du Seigneur Jésus-Christ et en tant que chrétiens, ils désirent suivre ses pas avec foi.

“Nous suivons l’exemple du Sauveur, en apportant de l’aide aux personnes qui sont dans le besoin. Non seulement de l’eau ou des tentes de campagne, mais aussi à travers le soutien que nous apportons ici. Nous sommes tous en prière pour que vous puissiez sentir que nous existons et que nous vous donnons le soutien moral et spirituel en même temps”.

De son côté, Elder Jorge M. Alvarado, Soixante Dix Autorité Générale et membre de la Présidence de l’Interregion de la Caraïbe décrit le travail qui est en train de réaliser conjointement entre membres de l’Eglise et d’autres entités communautaires qui ont uni leurs efforts.

“Nous allons dans des endroits spécifiques où les gens ont des besoins. Les gens ont peur. Je viens de rencontrer un couple qui vient de deux villages plus éloignés pour voir comment nous pouvons les aider parce qu’ils ne peuvent pas dormir en la nuit. Ils ne peuvent pas rester à l’intérieur de leur maison parce qu’elle tremble. Alors, nous sommes en train d’amener des tentes pour que les personnes puissent se loger et ne pas être dans les intempéries”, a dit Elder Alvarado.

Malgré cette réalité, cette expérience maintient ferme la foi du porto-ricain, comme l’indique

Luis Arroyo, victime de la zone de Ponce : “Je dis aux enfants que nous devons avoir foi parce que ce sont des choses dont nous ne connaissons pas l’origine ni ce qui est en train de se passer. Dans ces moments c’est que nous savons la foi que nous avons, par notre intermédiaire ou des autres personnes qui nous aident”, a indiqué monsieur Arroyo.

María Maldonado, résident à Peñuelas a aussi manifesté sa pleine confiance en Dieu durant ces moments : “Nous devons prier beaucoup. Croire qu’il y a un père qui vit et que   Jésus-Christ vit et que, si nous nous accrochons à Lui et nous nous tournons vers son Eglise, nous serons sauvés, parce que le seul qui peut nous sauver de tout cela est notre Père Céleste”, a souligné María.

Ce matin, toutes les unités de Ponce à Porto Rico, se sont réunis seulement pour prendre la sainte-cène et partir servir ensuite, en apportant de l’aide et servant ceux qui sont dans le besoin.

Le président du Pieu de Ponce, Frankie Ruiz, a dit à la congrégation : “Nous, les membres de l’Eglise, nous pouvons faire la différence en servant et en demandant à notre Père Céleste qu’il ait miséricorde et arrête cette situation terrible”.

De plus il a motivé toutes les personnes présentes à exercer la foi en faveur de ceux qui en ont le plus besoin en ces moments : “Chaque acte petit et simple compte et fera la différence. Nous devons servir notre peuple, qui a besoin de notre foi, nos prières et notre diligence. C’est le moment de mettre en pratique tout ce que nous avons appris dans l’évangile. Pendant que nous le servons Lui et ses enfants, Dieu prendra soin de nous”, a dit le président Ruiz.

Aujourd’hui dans l’après-midi, près de 200 membres de l’Eglise en provenance des différents pieux de l’île, se sont réunis dans le centre de réunions de Ponce pour une réunion spéciale de volontaires.

Ceux-ci sont apparus de manière spontanée et solidaire avec une grande quantité de provisions collectées par leurs propres moyens pour aider les personnes touchées.