Es-tu heureuse?

Familia feliz
Petits-enfants de la sœur et de Elder Gavarret
Famille Gavarret
Petite-fille de la sœur et Elder Gavarret

 

Comme d’habitude, nous communiquons chaque semaine avec nos enfants et petits-enfants.

Un de ces jours j’ai appelé une de mes petites-filles et ce que j’ai entendu au bout de la ligne téléphonique était une petite voix qui m’a demandé :

“Comment vas-tu grand-mère?”. Immédiatement j’ai répondu en disant: “Je vais bien”. Sans me laisser ajouter un mot de plus, elle m’a demandé: “Es-tu heureuse?”. Cette question a raisonné dans mon esprit et dans mon coeur et m’a conduit à réfléchir sur la recherche personnelle du bonheur.  

Depuis le début le plan divin a consisté à venir sur la terre, à nous soumettre à la condition mortelle, passer par cet état probatoire et avoir de la joie.

Léhi parlant avec son fils Jacob dit: “Adam tomba pour que les hommes fussent, et les hommes sont pour avoir la joie” (1)

Aristote (2) affirme que le bonheur est le sens et le but de la vie, toute la fin de l’existence humaine. L’homme heureux vit bien et travaille bien.

Nous désirons tous être heureux. Nous nous languissons souvent de la paix, de la joie nous  voyons chez d’autres personnes dont les vies sont pleines de bonheur et peut-être certains d’entre nous se sont-ils demandés: “Suis-je heureux?”

Peu après la mort de Léhi, Néphi apprit que la colère de ses frères s’était accrue et qu’ils projetaient de lui ôter la vie. Le Seigneur l’avertit de se retirer, de prendre ceux qui étaient prêts à aller avec lui et de s’enfuir dans le désert.

Cet exode n’a probablement pas été exempt de difficultés, mais, Néphi, après avoir décrit ce qu’ils avaient fait pour établir une nouvelle communauté, il dit: “Et il arriva que nous vécûmes selon la voie du bonheur.” (3)

 

1.- Nous sommes heureux quand nous sommes en relation avec des personnes qui nous édifient.

Néphi décrit ceux qui l’ont suivi et c’étaient ceux qui “croyaient aux avertissements et aux révélations de Dieu” (4)

Quand nous sommes en relation avec des personnes qui nous édifient, nous nous encourageons et nous nous renforçons mutuellement. Alors que nous nous efforçons de garder les commandements,nous encourageons nos amis, par notre conduite et notre exemple, à faire de même.

Nous avons tous besoin de bons amis.

 

 2.- Nous sommes heureux quand nous obéissons aux comandements de Dieu.

Néphi nous dit que son peuple a gardé les “ commandements du Seigneur” (5).

Le président Monson a dit: “Si nous gardons les commandements, notre vie sera plus heureuse, plus pleine et moins compliquée. Nos défis et nos problèmes seront plus facile à relever et nous recevrons les bénédictions promises”. (6)

Le roi Benjamin dans son discours encourage son peuple à considérer: “l’état béni et bienheureux de ceux qui gardent les commandements de Dieu”. (7)

Notre prophète bien-aimé le président Russell M. Nelson a lancé l’invitation suivante : Le tout premier mot de Doctrine et Alliances est “Ecoute”. Il s’agit là d’écouter avec l’intention d’obéir. Ecouter signifie “l’écouter” , écouter ce que le Sauveur dit , puis appliquer ses recommandations”. (8)

 

3.- Nous sommes heureux quand nous travaillons.

Néphi nous décrit aussi ce qu’ils ont fait en s’installant dans ce nouvel endroit. Il a dit: “Et il arriva que moi, Néphi, je fis en sorte que mon peuple fût industrieux et travaillât de ses mains”. (9)

Dans ces versets nous voyons clairement que le travail est un facteur essentiel pour être heureux .

L’évêque David Burton a dit: “Le travail n’est pas seulement une question de nécessité économique, mais une nécessité spirituelle”. (10)

Le président David O. McKay aimait dire: “Nous devons réaliser que le privilège de travailler est un don, que la force de travailler est une bénédiction et que l’amour du travail est un succès”. (11)

Le fait de travailler honnêtement nous apporte le bonheur et un sens de notre propre valeur. Notre Père Céleste nous a envoyé sur la terre non dépourvus de dons et de talents il est donc important d’étudier, de nous former, d’apprendre continuellement et de travailler pour l’objectif que nous voulons atteindre.

“Tu devrais vivre, penser et faire du mieux que tu peux aujourd’hui, parce qu’aujourd’hui ce sera bientôt demain et demain sera bientôt l’éternité”. A.P. Gouthey. (12)

 

4.- Nous sommes heureux quand nous adorons dans le Temple

Néphi nous raconte aussi que lui et son peuple ont construit un temple alors qu’ils s’installaient dans ce nouvel endroit. (13)

Le temple est littéralement la Maison du Seigneur. Dans le temple nous apprenons concernant le Plan de Salut, que nous sommes des enfants d’un Père Céleste aimant et que notre vie a un but.

Elder Marion D. Hanks a dit : “Dans le temple nous pouvons apprendre à vivre comme le Christ a vécu sur terre et nous préparer à vivre comme Lui et le Père vivent maintenant”. (14)

Chaque fois que j’assiste au temple je sens qu’un esprit purificateur me transforme, me raffine, fait de moi une personne nouvelle, je suis davantage remplie d’amour pour mes semblables, plus loyale aux alliances que j’ai faites avec mon Père Céleste et plus désireuse de rechercher premièrement le Royaume de Dieu.

La question de ma petite-fille me revient à l’esprit: “Es-tu heureuse?”

A nouveau les paroles de notre prophète bien-aimé le président Russell M. Nelson, nous apportent la réponse:

Dans ces deux mots “Ecoute-le”, Dieu nous donne la voie qui mène à la réussite, au bonheur et à la joie dans cette vie. Nous devons écouter les paroles du Seigneur, les méditer et appliquer ce qu’il nous dit ! (15)

Personne ne peut faire pour chacun de nous ce que nous devons faire pour nous-mêmes, donc, si nous désirons le bonheur, soyons fidèles aux alliances faîtes avec Notre Père Céleste.

Je sais que Jésus-Christ est le chemin, qu’il vit et que si nous l’écoutons et le suivons nous serons heureux.

 


  1. 2 Néphi 2:25
  2. Aristote, ​​a été un philosophe, polymathe et scientifique né dans la ville de Stagire, au nord de le Grèce Antique. Il est considéré avec Platon, comme le père de la philosophie occidentale. Ses idées ont exercé une énorme influence sur l’histoire intellectuelle de l’Occident pendant plus de deux millénaires . ​​ (385-323 AC Grecia)
  3. 2 Néphi 5:27
  4. 2 Néphi 5:6
  5. 2Néphi 5:10
  6. Thomas S. Monson, octobre 2016 Ensign Message de la Première Présidence
  7. Mosíah 2:41
  8. Russell M. Nelson, Ecoute-le, Conférence Générale avril 2020
  9. 2 Néphi 5:17
  10. La Bénédiction du Travail. L’Evêque-président David Burton Liahona, décembre 2009
  11. David O. McKay, Pathways to Happiness (1957), pág. 381. 3.
  12. Adolf Philipp, also known as Adolph Philipp (January 29, 1864 – July 30, 1936), was a successful Broadway composer, writer, lyricist, director, and performer.
  13. 2 Néphi 5:16
  14. La adoración en el templo: La clave para conocer a Dios-Liahona Julio 2016 Marion D. Hanks
  15. Russell M. Nelson, Ecoute-le, Conférence Générale avril 2020