Jeûne et offrande de jeûne - Une invitation et un commandement

Jeûne et offrande de jeûne - Une invitation et un commandement
Une invitation
Andersen-W-W-140x175.jpg
Une invitation

Depuis la création du monde les véritables croyants ont adoré Dieu en pratiquant le jeûne.  Dans le livre de Joël, nous lisons : « Maintenant encore dit l’Éternel, revenez à moi de tout votre cœur, avec des jeûnes… » (Joël 2:12.)

Jeûner signifie « s’abstenir volontairement de manger ou de boire dans le but de se rapprocher du Seigneur et de demander ses bénédictions. Lorsque des personnes et des groupes jeûnent, ils doivent également prier pour comprendre la volonté de Dieu et acquérir une plus grande force spirituelle.  » (Le guide des Écritures, [p. 22 en français].)

Parce qu’il a un grand amour pour nous, notre Père céleste nous invite à jeûner et prier.  Quand nous jeûnons, nous mettons le spirituel au-dessus du matériel et nous nous sentons plus proche de Dieu.  Si nous voulons vraiment l’aide de Dieu pour résoudre nos problèmes et ceux des personnes que nous aimons, nous pouvons le supplier par le jeûne et la prière.

Si vous avez besoin de l’aide du Seigneur pour être un meilleur missionnaire, priez et jeûnez comme les fils de Mosiah (Alma 17: 3.)  Si vous voulez être plus fort pour résister aux tentations du Diable, suivez l’exemple de Jésus-Christ, qui jeûna avant de commencer son ministère (Matthieu 4: 2.)  Vous souciez vous de la santé ou du bien-être de vos êtres chers ?  Jeûnez et priez comme le peuple d’Alma l’a fait pour qu’Alma le jeune reçoive de la force (Mosiah 27: 22).  Notre Père céleste a promis de nous écouter et de nous bénir.    

UN COMMANDEMENT

UN COMMANDEMENT

Dans cette dispensation, les membres fidèles de l’Église observent un jour de jeûne spécial un dimanche par mois (habituellement le premier dimanche du mois).  Le guide des Écritures nous enseigne :  « Dans l’Église d’aujourd’hui, un jour de sabbat par mois est consacré au jeûne. À ce moment-là les membres de l’Église se privent pendant vingt-quatre heures de nourriture et d’eau. Ils donnent alors à l’Église l’argent qu’ils auraient dépensé en nourriture pour ces repas. Cet argent est appelé offrande de jeûne. L’Église utilise les offrandes de jeûne pour aider les pauvres et les nécessiteux. »

De nouveau, au cours de la conférence générale d’octobre 2013 nos dirigeants nous ont rappelé notre devoir de jeûner chaque mois et de faire une offrande de jeûne généreuse.  En tant que Présidence de l’interrégion, nous ajoutons nos témoignages sur l’importance de l’observance ce commandement très important individuellement et en famille.  Chaque membre de l’Église de l’interrégion des Antilles doit s’engager à pleinement obéir à cette loi.

Je sais que Dieu nous aime et bénit ses enfants qui respectent fidèlement la loi du jeûne et des offrandes de jeûne.  Je prie pour que nous soyons tous capables de montrer notre foi en obéissant à cette loi.