Les vertus chrétiennes qui s’affirment au moment de Noël

Les vertus chrétiennes qui s’affirment au moment de Noël
À l’approche de cette période toute particulière de l’année, de la célébration de l’un des événements les plus nobles et les plus importants du christianisme, la naissance de l’enfant de Bethlehem, nous nous rappelons de manière encore plus poignante qu’il est venu nous apporter l’immortalité et offrir la vie éternelle à tous ceux qui croiraient en son nom et suivraient ses pas.
Dominguez-jorge-140x170.jpg

Dans mes efforts pour suivre les pas du Sauveur, je pense à la section 4 de Doctrine et Alliances qui nous enseigne ce qui nous qualifie pour l’œuvre, les vertus du Christ que nous devons posséder pour le suivre.

Beaucoup d’entre nous réfléchissent à ces vertus pendant la période de Noël, cependant-, c’est toute l’année que nous devrions les avoir.  Pour moi, chaque moment de l’année devrait être Noël de sorte que ces vertus du Christ s’implantent plus profondément dans notre vie et qu’ainsi nous n’ayons pas à attendre Noël pour montrer à nos semblables que nous nous soucions d’eux et que nous les aimons sincèrement.  (Matthieu 22:35-40)

Cultiver les vertus de notre Sauveur est ce qui nous aidera à garder en tête et dans le cœur les besoins temporels et matériels de nos frères et sœurs.

S’efforcer d’acquérir l’amour du Christ exige un grand changement de cœur et une grande humilité ; cela exige aussi que nous nous dépouillions de l’orgueil et de l’envie et que nous devenions des créatures nouvelles (Alma 5 :26-29).

Moroni 7 :47 nous enseigne que la charité est l’amour pur du Christ, qu’elle subsiste à jamais, et que tout ira bien pour quiconque sera trouvé la possédant au dernier jour.  Par conséquent, mes chers frères et sœurs, nous devrions faire montre de charité non seulement au moment de Noël, mais toujours, afin que tout aille bien pour nous à tout moment de l’année.

Le service fait partie de la charité.  Au moment de Noël, nous sommes très enclins à nous aider et à nous servir les uns les autres.  Dans Matthieu 24 :12, il y a une prophétie qui nous dit que, dans les derniers jours, l’amour du plus grand nombre se refroidira.  Pour que cela ne se produise pas dans notre vie, nous, les saints des derniers jours, nous devrions persévérer dans l’amour et le service de nos semblables en tout temps ; ainsi, nous serons chaque jour plus semblables à notre Sauveur. 

Que nos appels téléphoniques à nos êtres chers soient plus constants.  Que nos expressions d’amour et d’affection soient plus fréquentes.  Que nos messages de gratitude soient envoyés plus souvent et soient plus encourageants.  Que nos cadeaux soient de ceux qu’on ne peut acheter avec de l’argent, afin qu’ils durent.

Mes chers frères et sœurs, avec le temps, j’ai appris à apprécier Noël à tout moment de l’année.   Puissions-nous toujours accourir adorer l’enfant Christ, le Sauveur du genre humain, notre avocat auprès du Père, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs.  Je vous témoigne en toute humilité que sa seconde venue sur terre ne passera pas inaperçue, que la trompette s’entendra dans chaque nation et que chaque langue confessera qu’il est le Christ, le Fils du Dieu vivant.