Respectons nos alliances

Respectons nos alliances
Être membre de l’Église signifie qu’un changement s’est produit en nous. Nous avons eu la bénédiction qu’un ami ou des  missionnaires viennent chez nous apporter le message de l’Évangile rétabli de Jésus-Christ, qui a tant d'influence dans notre vie.
Acosta Julio C.1 oficial.jpg

La foi et le désir de changer et de nous repentir ont été les premiers fruits de ce message, suivis ensuite du désir d’entrer dans les eaux du baptême en signe que nous « entri[ons] par le chemin[i] ».

Par l’ordonnance du baptême, nous avons fait alliance avec notre Père céleste que nous étions « disposés à pleurer avec ceux qui pleurent […] à être les témoins de Dieu en tout temps[ii] », et à vivre conformément aux lois et aux ordonnances de l’Évangile. On croit souvent que parce que nous sommes baptisés, tout est fait et que nous avons atteint notre but. En réalité, les alliances du baptême sont seulement « la porte par laquelle [nous] dev[ons] entrer[iii] ».

Ma famille et moi avons découvert l’Évangile à Barahona. Un jour, les missionnaires sont venus chez nous. J’avais onze ans. J’ai aimé tout ce qu’ils nous ont enseigné. Je ne me souviens pas de tout ce que j’ai ressenti mais je peux vous dire que j'ai aimé tout ce qu’ils ont enseigné. Nous étions heureux ; ils apportaient un très bon esprit dans notre foyer. Ainsi, quand les missionnaires nous ont invités à être baptisés, je n’ai eu aucun doute ; j’ai accepté et ma mère et moi sommes entrés dans les eaux du baptême. C’est ainsi que je suis entré sur le chemin et que j’ai contracté les alliances du baptême avec le Seigneur.

D’autres alliances importantes suivent le baptême, telles que celles de la Prêtrise d’Aaron et de la Prêtrise de Melchisédek. Dès que nous sommes membres de l’Église depuis un an, nous pouvons aller au temple et y contracter des alliances, notamment celles du mariage et du scellement avec les membres de notre famille, pour cette vie et pour l’éternité. Si nous obéissons à ces alliances, les bénédictions promises ont une portée éternelle.

Les Sujets de l’Évangile [Gospel Topics] nous enseignent ce qui suit concernant les alliances :

« Une alliance est un accord sacré entre Dieu et une personne ou un groupe de personnes. Dieu en définit les conditions précises et il promet de nous bénir si nous respectons ces conditions. »

Certaines alliances établies par le Seigneur ne nécessitent pas d'accomplir une ordonnance, comme sanctifier le jour du sabbat (Exode 31:16).

En tant que membres de l’Église, nous recevrons aussi d’autres responsabilités qui, bien que ne nécessitant pas d’accomplir une ordonnance, nous apporteront de grandes bénédictions, comme la possibilité d'avoir un appel, de faire une mission, de respecter la loi de la dîme, du jeûne et des offrandes, pour n’en nommer que quelques-unes.

La façon la plus judicieuse de montrer notre amour à notre Père céleste et Jésus-Christ est de respecter les commandements et d’être fidèles aux alliances que nous avons faites avec lui. En vivant conformément à ces alliances, nous surmonterons les faiblesses de ce monde et  notre vie et celle des membres de notre famille seront en plus grande communion  avec Dieu.

Le Sauveur a déclaré : « Si vous m’aimez, gardez mes commandements[iv] ».

Samuel a rappelé à Saül que « […] l’obéissance vaut mieux que les sacrifices […][v] ».

La présidence de l’interrégion des Antilles invite tous les membres à « se convertir davantage[vi] » en respectant les alliances qu’ils ont faites avec le Seigneur. Une conversion plus profonde se remarquera à la détermination avec laquelle nous vivons chacune des alliances que nous avons faites avec lui.

Frères et sœurs, puissions-nous vivre conformément à nos alliances. Ne soyons pas agités de côté et d’autre par les vagues de la mer[vii]. Efforçons-nous de parvenir « à la mesure de la stature parfaite de Christ[viii] » afin que « des temps de rafraîchissements[ix] » viennent comme Pierre l’a annoncé aux personnes qui l’écoutaient à l’extérieur du temple.

Le Sauveur a dit : « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi[x]. » Il n’y a pas de plus grande paix que celle qui résulte de vivre son Évangile. Que le Seigneur nous bénisse alors que nous cherchons à vivre chaque jour conformément aux alliances que nous avons faites avec lui.

 


[i] 2 Néphi 31:18

[ii] Mosiah 18:9

[iii] 2 Néphi 31:17

[iv] Jean 14:15

[v] 1 Samuel 15:22

[vi] Vision de l’interrégion des Antilles, 2016

[vii] Voir Jacques 1:6

[viii] Éphésiens 4:13

[ix] Actes 3:19

[x] Jean 16:33