Rêvez, croyez, entraînez-vous et vous réussirez

Rêvez, croyez, entraînez-vous et vous réussirez
Mes chers frères sœurs et amis, on compare souvent la vie à une rencontre sportive au cours de laquelle, quand nous réussissons à divers stades de notre carrière, nous ressemblons à des athlètes qui commencent par un rêve de succès et qui croient qu’ils peuvent y parvenir.  Ils commencent leur entraînement en y croyant et, grâce à leurs efforts, ils sont récompensés par la réalisation de leurs objectifs.
Dominguez-jorge-140x170.jpg

« Rêvez, croyez, entraînez-vous et vous réussirez », tel est le slogan qu’emploie un excellent entraîneur de natation pour motiver ses athlètes afin qu’ils atteignent leur objectif de battre leurs records personnels et fassent de leur mieux pour réussir lors des grandes rencontres de leur carrière sportive (Robert Núñez Domínguez, École de sports aquatiques).

Moïse 1:39 nous dit que l’objectif de notre Père céleste est de « réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme ». Tout comme il a un objectif pour nous dans la condition mortelle, les entraîneurs ont également des objectifs pour leurs athlètes.  C’est la raison pour laquelle je veux ramener ce sujet à nous, saints des derniers jours, et à nos efforts pour atteindre nos objectifs dans cette vie.

Rêvez

Rêvez

Les rêves sont les objectifs que nous désirons ardemment atteindre un jour. Indubitablement, Lord Lytton [1]considérait qu’il va de soi que lorsqu’un jeune a des rêves nobles et vaillants, cela lui donne des buts, cela l’incite à « agir pour les atteindre » et à ne pas les laisser « se décomposer ». Après s’être fixé le but de devenir comptable, Heber J. Grant[2] nous dit : « Je me suis immédiatement mis au travail pour atteindre cet objectif.  Je me souviens bien qu’à l’école j’amusais les autres élèves.  L’un d’entre eux a fait la remarque suivante en regardant mes cahiers : ‘Qu’est-ce que c’est ? Des pattes de mouches ?’ Un autre camarade m’a demandé : ‘Est-ce que la foudre est tombée sur un encrier ?’ Ces remarques, et d’autres, qui n’étaient pas destinées à me blesser mais à plaisanter gentiment, m’ont néanmoins profondément vexé et m’ont donné de la détermination. J’ai pris la résolution d’être un exemple pour tous les étudiants de l’université et d’être professeur de calligraphie et de comptabilité dans cet établissement.  J’avais un but à atteindre, la ‘volonté de travailler’ et je pensais, comme Lord Lytton, que, ‘dans le vocabulaire plein d’espoir d’un jeune, le mot  « échouer » n’existe pas’. J’ai ainsi commencé à m’exercer à la calligraphie pendant mon temps libre et j’ai continué, année après année, jusqu’à ce qu’on dise de moi que j’étais ‘le meilleur gribouilleur du monde’. »

Tous les aspects de sa vie reflétaient l’un des principes qu’il enseignait souvent : « Le secret de la réussite, ici-bas et dans l’au-delà, c’est d’avoir le cœur humble et adonné à la prière et de travailler INLASSABLEMENT. »  Il a fait la recommandation suivante : « Si vous avez des rêves, pensez à ce que vous désirez accomplir puis remontez vos manches et mettez-vous à la tâche. Les rêves qui ne sont pas suivis de travail ne valent rien. C’est le travail réel qui compte. »  (Enseignements des présidents de l’Église : Heber J. Grant Chapitre 12 : Travail et autonomie, p. 115-117).

Croyez

Croyez

Parmi les grands enseignements du Sauveur se trouve celui-ci : « Si tu peux le croire, tout est possible à celui qui croit[3]. »

La foi au Sauveur et en son pouvoir de nous aider à résoudre nos problèmes et à réaliser nos rêves joue un rôle dans le succès avec lequel nous atteindrons nos objectifs.  À ceux d’entre vous dont la foi est faible, je vous renvoie à ce que le prophète Alma nous a enseigné : « La foi, ce n’est pas avoir une connaissance parfaite des choses[4]… »

Heber J. Grant a dit : « Un certain nombre de gens ont la foi mais n’ont pas les œuvres. Je crois aux gens qui ont la foi et les œuvres et qui sont fermement décidés à agir. » (Enseignements des présidents de l’Église : Heber J. Grant Chapitre 12 : Travail et autonomie, p. 117)

Mes chers frères et sœurs, si nous faisons preuve de foi dans la réalisation de nos rêves, le Sauveur nous aidera lorsque Satan et ses serviteurs placent l’une de leurs armes les plus puissantes sur notre chemin, à savoir le découragement.

Entraînez-vous

Entraînez-vous

Entraîner est synonyme d’exercer, de préparer, d'instruire et de guider.  Ce sont tous des verbes d’action.

Heber J. Grant a souvent prôné le travail. Il a fait la recommandation suivante : « Que chacun sache qu’il est l’architecte et le bâtisseur de sa propre vie et qu’il ait pour but de la réussir par le travail […] N’ayez pas le désir de travailler quatre ou cinq jours, et de ne travailler qu’à moitié.  Que tous les saints des derniers jours donnent une juste compensation pour tout ce qu’ils reçoivent, que ce soit en travaillant ou autre. » (Enseignements des présidents de l’Église : Heber J. Grant Chapitre 12 : Travail et autonomie, p. 113)
 


À ce sujet, les Écritures nous enseignent ceci :

« Que chacun soit diligent en tout. Le paresseux n’aura pas de place dans l’Église, à moins qu’il ne se repente et ne s’amende. » (D&A 75:29)

« Cessez d’être paresseux ; cessez d’être impurs ; cessez de vous critiquer les uns les autres ; cessez de dormir plus longtemps qu’il est nécessaire ; couchez-vous de bonne heure, afin de ne pas être las ; levez-vous tôt, afin que votre corps et votre esprit soient remplis de vigueur. » (D&A 88:124)
 


« Et les habitants de Sion se souviendront aussi en toute fidélité de leurs travaux, s’ils sont désignés pour travailler ; car le paresseux sera tenu en mémoire devant le Seigneur.

« Or, les habitants de Sion ne me sont pas agréables, à moi, le Seigneur, car il y a des paresseux parmi eux, et leurs enfants grandissent aussi dans la méchanceté ; et ils ne cherchent pas non plus avec ferveur les richesses de l’éternité, mais leurs yeux sont remplis de cupidité. » (D&A 68:30-31).

 « Tu ne seras pas paresseux, car le paresseux ne mangera pas le pain et ne portera pas les vêtements du travailleur. » (D&A 42:42)

 « Lève-toi et agis, et que l’Éternel soit avec toi ! » (1 Chroniques 22:16.)

Je dis souvent à mes enfants que si nous nous contentons de faire le minimum, nous ne connaîtrons jamais le succès.

« J’aime citer… Lord Bulwer Lytton : ‘Ce dont l’homme a besoin, ce n’est pas de talents, c’est de buts ; ce n’est pas la capacité de réussir qui lui manque mais la volonté de travailler.’ Samuel Smiles a déclaré : ‘Comme les œufs qui ne sont pas couvés, les buts que l’on n’atteint pas se décomposent.’ » (Enseignements des présidents de l’Église : Heber J. Grant Chapitre 12 : Travail et autonomie, p. 115)

Vous réussirez

Vous réussirez

C’est à ce stade que nous voyons le fruit de nos rêves, de notre foi et de notre préparation.  En pensant à nos accomplissements, ce qui suit me vient à l’esprit : « Il y a une loi, irrévocablement décrétée dans les cieux, sur laquelle reposent toutes les bénédictions, et aucun homme ne peut recevoir de bénédictions sans obéir à cette loi » (D&A 130:20-21) et personne ne recevra la bénédiction sans avoir respecté la loi.

Puissions-nous nous efforcer d’atteindre nos rêves et nos buts, aussi bien temporels que spirituels.  Puissions-nous être fermement décidés à revenir dans la présence de notre Père céleste triomphants, prêts à recevoir nos récompenses.

Dans son grand appel à servir, le Sauveur a promis à ses disciples qu’il serait avec eux jusqu’à la fin du monde[5].

Frères et sœurs bien-aimés, rêvez, croyez en vous-mêmes, préparez-vous et le Seigneur ouvrira les écluses des cieux et répandra sur vous la bénédiction en abondance.

 


[1] Edward George Earle Bulwer-Lytton, premier baron Lytton, était un romancier, un poète, un dramaturge et un politicien anglais (1803-1873).

[2] Heber Jeddy Grant était le septième président de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, depuis la mort de Joseph F. Smith, son prédécesseur, en 1918, jusqu’à sa mort en 1945 (1856-1945).

[3] Marc 9: 23

[4] Alma 32: 21

[5] Matthieu 28: 20