Plus de 3000 caribéens se sont inscrits dans le plus grand événement généalogique du monde

Rootstech

RootsTech Connect 2021 a fourni du divertissement, de la formation et de l’information généalogique, en aidant des milliers de personnes à trouver leurs racines et à reconstruire leurs propres histoires à travers plus de 1000 sessions et plus de 500 orateurs de divers pays et dans plusieurs langues.

Cette année, et pour la première fois, cet événement s’est tenu en ligne et sous forme gratuite, en arrivant à recevoir plus d’1 million de participants, de plus de 200 pays et territoires partout dans le monde.

Dans la Caraïbe, plus de 3000 personnes se sont inscrites à l’événement. Durante trois jours les participants ont pu profiter de diverses conférences et classes dans plusieurs langues. La majorité des sessions d’événement familial seront disponibles sur la page Rootstech. org, tout au long de l’année 2021.

Parmi les orateurs, il y avait Nick Vujicic, un australien américain né sans bras ni jambes et qui est un conférencier de motivation. Le but principal de ses paroles était de nous faire nous aimer. “Pour pouvoir le faire, tu dois connaître ta véritable valeur, tes véritables buts, et ton véritable potentiel. Personne n’atteint son potentiel jusqu’à ce qu’il fasse tout ce qu’il peut avec ce qui lui a été donné. Tu n’as pas besoin d’un miracle pour être un ”.

image
Nick Vujicic

Journée de Découverte familiale de RootsTech Connect

Dans le cadre des conférences de Rootstech Connect, la Journée de Découverte familiale. Cette année avec Elder Jeffrey R. Holland, son épouse Patricia et leurs trois enfants ont été invités. Ils ont parlé concernant les connexions importantes que nous faisons dans notre vie : avec notre patrie, nos ancêtres, notre famille immédiate, et avec Dieu.

Les scènes de la vidéo ont été réalisées dans la ville natale d’Elder Holland à Saint George en Utah aux États-Unis.


Les Holland ont partagé des souvenirs précieux et des histoires familiales qui ont été racontées dans plusieurs lieux de la zone.  Parmi ceux-ci le Temple de Saint George, où Elder et sœur Holland se sont mariés, et où aussi leurs enfants se sont mariés quelques années plus tard. De plus, ils ont visité le magasin où Elder et sœur Holland se réunissaient avec des amis dans leur jeunesse pour manger des friandises, et passer un bon moment ensemble.

En parlant de l’importance de célébrer et de rappeler les lieux de la vie de nos ancêtres, et nous exhorter à nous rester proches de notre terre natale , la sœur Patricia Holland, a partagé une expérience de son arrière-grand-mère en déménageant depuis Interlaken en Suisse, un lieu rempli de paysages verts et colorés, jusqu’au sud de l’État de l’Utah aux Etats Unis, où ils ont emménagés pour s’unir à l’Église.  Dans ce lieu, il n’y avait presque pas d’arbres comparant ce terrain aride à l’imposante beauté de la campagne suisse. Son arrière-grand-mère, était décidée à faire quelque chose, alors il a décidé de planter une petite rangée d’arbres de sapin.

Que ce soient des arbres qui nous rappellent notre terre natale, a dit la sœur Holland, ou d’histoires sur nos ancêtres, ou des photos qui montrent comment tout était durant notre enfance, ces choses font partie de notre patrimoine, ce sont des façons de nous unir à ceux qui ne devraient jamais être oubliés.

Avant de finir, et depuis le tabernacle de Saint George, Elder Holland a partagé des souvenirs de son enfance et de son adolescence. Des expériences acquises en passant du temps de sa vie à assister à différentes réunions et des événements dans ce bâtiment. Il a exprimé : “une grande partie de ce que je suis et que je chéris est liée à la famille, aux amis et aux expériences qui façonnent la vie, et ce tabernacle est érigé en symbole et en rappel de ces précieuses expériences. Des Connexions à des sites comme ce bâtiment, des lieux dans l’histoire de nos ancêtres, de notre jeunesse, avec des membres de notre famille, de notre connexion divine des uns avec les autres, et une connexion plus importante, la connexion avec Dieu”.

Elder Holland a poursuivi, “Dieu voit la population mondiale comme une famille, Sa famille. Cette grande œuvre de salut avance, en nous reliant, et en liant tous les enfants de Dieu entre eux, des deux côtés du voile. Nous avons tous un rôle à accomplir. Quiconque participe à l’histoire familiale y et à l’œuvre du temple montre essentiellement au Père Céleste qu’Il s’intéresse à Lui, à Sa famille et à ses desseins”.

Journée découverte de la famille RootsTech Connect Regardez l'émission (Anglais)

Notre quête de connexions

La présidente générale des Jeunes Filles, Bonnie H. Cordon, ainsi que le président général des Jeunes Gens, Steven J. Lund, ont participé à un panel de discussion avec sept jeunes et jeunes adultes du monde entier. Ces jeunes ont accepté de faire partie d’une série de dix défis amusants appelé “Notre quête de connexions”, qui les a aidés à se connecter avec leur passé, leur présent et leur futur.

En concluant, Elder David A. Bednar a invité les jeunes et les jeunes adultes à prendre l’initiative dans le rassemblement d’Israël, ce que le président Russell M. Nelson a décrit comme “la chose la plus importante qui se passe sur terre aujourd’hui”.

Nuestra búsqueda de conexiones Ver la transmisión

Formation des dirigeants de temple et d’histoire familiale

La session de formation des dirigeants de temple et d’histoire familiale de 2021 qui a été retransmise en ligne s’est tenue le 25 février.

Elder David A. Bednar accompagné d’Elder Kevin S. Hamilton, Soixante Dix Autorité Générale et directeur exécutif du Département d’Histoire Familiale, ont partagé dans un panel de jeunes de plusieurs pays, qui répondaient aux questions sur leurs expériences en travaillant à l’œuvre d’histoire familiale.

De plus, Elder Gary E. Stevenson et Elder Dale G. Renlund, du Collège des Douze Apôtres ; l’Évêque W. Christopher Waddell Premier Conseiller dans l’Épiscopat Président, Elder Kevin R. Duncan, et Elder A. Bragg, Soixante Dix Autorité Générale ; et sœur Reyna L. Aburto, de la présidence générale de la Société de Secours ont réalisé plusieurs séries d’entrevues virtuelles avec des dizaines de participants.

A la fin de ses commentaires, Elder Bednar a invité les auditeurs à considérer deux questions : Qu’avez-vous appris ? Et que ferez-vous avec ce que vous avez appris ?

Ensuite il a ajouté, “je prie pour que nous soyons enrichis par cette expérience et que cela se reflète dans ce que nous ferons en tant que serviteurs du Seigneur “.

 

Instrucción de líderes de templo e historia familiar Ver la transmisión